Capalex Aluminium Extrusions
   
Aluminium Extrusions
Capalex Aluminium Extrusions

Traitement thermique et trempes des profilés

Le traitement thermique est souvent utilisé pour augmenter la force et la dureté de l’aluminium. Notre chambre de traitement thermique de 5 mètres, notre machine de redressage permettent à Capalex de répondre aux exigences les plus strictes du cahier des charges de l’industrie aérospatiale. Nous avons également une capacité d’enroulage de 30 mètres pour les extrusions légères.

Les trempes de l’aluminium

« T » - Traitement thermique ( cas de la précipitation structurale des alliages) le « T » sera toujours suivi par un ou plusieurs chiffres.

 

F

Fabriqué

T1

Refroidissement à partir d’une température élevée de corroyage et maturation naturelle.

T2

Refroidissement à partir d’une température élevée de corroyage, travail à froid et maturation.

T3

Traitement thermique en solution, travail à froid et maturation.

T4

Traitement thermique en solution et maturation.

T5

Refroidissement à partir d’une température élevée de corroyage et revenu.

T6

Traitement thermique en solution puis revenu.

T7

Traitement thermique en solution puis revenu.

T8

Traitement thermique en solution, travaillé à froid et revenu.

T9

Traitement thermique en solution, revenu et travail à froid.

 

Un ou plusieurs chiffres peuvent être ajoutés aux T1 à T9 pour indiquer les variations de trempe.

 

T351

Traitement thermique en solution, relâchement des contraintes par élongation. L’aluminium ne reçoit plus de redressage après élongation. S’applique aux tôles, barres laminées ou finies à froid, aux pièces forgées ou extrudées à la matrice et aux anneaux laminés.

T3510

Traitement thermique par mise à longueur et maturation naturelle. L’aluminium ne reçoit pas d’autre redressage après étirage. S’applique aux barres profilées, formes et tubes et aux tubes étirés.

T3511

Idem mais fait aussi référence aux produits qui pourraient subir des redressages légers après étirement pour mise aux normes des tolérances.

T352

S’applique aux produits dont les contraintes ont été relâchées par compression après le traitement thermique en solution ou après refroidissement à partir d’une température élevée pour produire un ensemble permanent de 1 à 5 %.

T651

Traitement thermique en solution, relâchement des contraintes par élongation puis revenu. L’aluminium ne reçoit aucun autre redressement après élongation.

T6510

Traitement thermique en solution, relâchement des contraintes par élongation puis revenu. L’aluminium ne reçoit aucun autre redressement après élongation.

T6511

Idem sauf pour des redressements mineurs après élongation pour mise aux normes des tolérances.

T73

Traitement thermique en solution puis sur-revenu de façon à obtenir la meilleure résistance corrosion-mécanique

T732

Traitement thermique en solution puis sur-revenu de façon à obtenir la meilleure résistance corrosion-mécanique.

T7651

Traitement thermique en solution, relâchement des contraintes par élongation puis sur-revenu pour obtenir une bonne résistance corrosion-exfoliation. L’aluminium ne reçoit aucun autre redressement après élongation.

T76510

Traitement thermique en solution, relâchement des contraintes par élongation puis sur-revenu pour obtenir une bonne résistance corrosion-exfoliation. L’aluminium ne reçoit aucun autre redressement après élongation.

T76511

Idem sauf pour des redressements mineurs après élongation pour mise aux normes de tolérance.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Traitement thermique de l'aluminium